Que mangent les personnes en Excellente Santé

craft-677989_1280.jpg

Tout le monde rêve d’une longue vie en pleine santé. Depuis que la durée de vie a augmenté , les maladies et l’invalidité n’ont pas suivie la même tendance. Des recherches ont montré que les baby-boomers (nés entre 1946 et 1964) ont un taux plus haut de maladies chroniques quelque soit leur âge que leurs parents. Comparé aux générations précédents, les baby-boomers ont augmenté leurs risques de :

  • Diabète (46%)

  • Hypertension (38%)
  • Hypercholestérolémie (500%)

Une enquête internationale sur des adultes de 65 ans à travers 11 pays industrialisés ont trouvé que les Américains étaient les plus malades, avec 87% de personnes atteints de maladies chroniques et 53% prenant 4 traitements ou plus. Les statistiques sont mauvais, mais vous pouvez très facilement éviter ceci !

Le secret de la longévité ne se trouve pas dans les traitements médicamenteux et les dangereuses pilules et injections anti-âge. A la place, vous pouvez apprendre comment rester en bonne santé en prenant exemple sur certaines populations qui, même durant leur vieillesse, sont en bonne santé.

Comment se nourrissent les centenaires ?

Les scientifiques qui ont étudié la longévité se sont souvent penchés sur les personnes centenaires, âgées de 100 ans ou plus. Vous connaissez peut être le concept de « Zones Bleues », caractérisant les parties du monde qui concentrent un nombre inhabituel de centenaires en bonne santé.

Étudier les zones bleues n’est pas une mince affaire mais en vaux la peine. Les chercheurs doivent valider que ces personnes ont bien l’âge qu’elles ont et des documents fiables ne sont pas toujours disponibles. De plus, bien qu’il soit possible de savoir ce que les centenaires mangent actuellement, que mangeaient-ils durant les décennies précédentes ?

En s’intéressant de plus près à l’île d’Okinawa du Japon, une des zones bleues, nous pouvons en avoir un bel aperçu. Une recherche approfondie a validé des naissances record de certains centenaires Okinawans. En outre, des informations détaillées sur leur alimentation remontant à 1949 sont disponibles à partir d’enquêtes de population menées par la gouvernement local.

Le groupe des habitants les plus âgés d’Okinawa, généralement ceux nés avant 1942, ont la meilleure constitution et la plus longue durée de vie du Japon, pays reconnu pour la longévité de sa population. Les taux de maladies cardiaques et de cancers sont significativement chez les Okinawans sont significativement plus faibles que chez les Américains et les Japon du même âge. Près des deux tiers des Okinawans sont encore physiquement autonome à 97 ans.

Alors, qu’elle est l’alimentation traditionnelle de ces personnes remarquables autant pour leur longévité que pour leur vieillissement en bonne santé ?

Voici leurs principales sources alimentaires en 1949 en pourcentage :

Patates douces : 69%

Légumes : 3%

Riz : 12%

Grains : 7%

Légumineuses : 6%

Huiles : 2%

Poissons : 1%

Certains aliments comme les noix, les graines, le sucre, la viande, les œufs, les fruits, les algues, les assaisonnements et l’alcool constituent environ 1% de leur alimentation.

Dans l’ensemble, l’alimentation de ces centenaires tire 85% de leurs calories des glucides, 9% de protéine et 6% de lipides.

Malheureusement, l’avantage qu’ils avaient a progressivement disparu avec l’apparition de l’alimentation moderne de ces dernières décennies. Les jeunes okinawans de l’île ont largement abandonnés la patate douce pour un plus grand choix « moderne » : produits animaux, riz blanc, produits transformés et huiles ajoutées. En conséquence, ils deviennent de plus en plus malades et en surpoids et n’atteindront sûrement pas l’âge avancé de leur ancêtres.

Okinawan-diet.png

Graphique « Restriction calorique, alimentation traditionnelle et vieillissement en bonne santé : L’alimentation des personnes vivant le plus longtemps et son impact potentiel sur la morbidité et la durée de vie » Source Cliquer ici.

L’alimentation peut-elle ralentir le vieillissement ?

Comment une alimentation à base de végétaux entiers, comme l’alimentation traditionnelle d’Okinawa et d’autres zones bleues de par le monde, peut avoir un tel impact sur la longévité ? Est-ce simplement parce qu’elle permet d’éviter les maladies cardiaques ? Ou cette alimentation agit uniquement sur le processus de vieillissement ? En mettant un frein aux interactions complexes biologiques qui nous font vieillir. Une étude récente a révélé que ce résultat s’expliquait par une plus longue période de vie sans problème de santé qu’une vie avec des traitements médicaux répétés.

La compréhension scientifique du vieillissement en est à ses débuts. De nombreux facteurs interdépendants contribuent au processus de vieillissement. L’un de ces facteurs est la longueur des télomères, des structures protectrices trouvés aux deux extrémités de nos chromosomes. Des télomères plus courts sont liés à une durée de vie réduite et un risque nettement plus élevé de maladies chroniques. Des études récentes indiquent que les personnes ayant des télomères plus longues vieillissent plus lentement.

L’évidence confirme que les choix alimentaires et le mode de vie exercent une puissante influence sur la longueur des télomères. Une bonne alimentation additionnée à un poids santé sont associés avec des télomères plus longues. Les chercheurs croient qu’une alimentation riche en antioxydants (c’est à dire riche en végétaux entiers) protège les télomères contre le stress oxydatif destructeur. Dans une étude des hommes à risque de développer un cancer de la prostate, les résultats ont indiqués qu’un mode de vie sain comprenant une alimentation à base de végétaux ont été liés à des télomères relativement plus longues. Plus les hommes suivaient scrupuleusement leur programme, plus leurs télomères se sont allongées au cours des cinq années de suivi.

Pour finir : Si vous voulez suivre l’exemple de ces centenaires, une alimentation basée sur des végétaux doit être le fondement de votre mode de vie. Et sachez qu’il n’est jamais trop tard pour commencer !

Janice Stanger PhD

Source : Forks Over kinives : What Do the Healthiest, Longest-Living People in the World Eat? / Traduction : Mel

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s