Le Soja et les protéines de soja isolées

soybeans-182295_640.jpg

Dans le programme de la Starch Solution, nous vous recommandons d’utiliser des aliments de soja traditionnels, comme le lait de soja et le tofu, seulement en petite quantité, au plus 5% de vos calories quotidiennes. Les aliments de soja synthétiques, comme les viandes, les fromages et les barres de soja, devraient rarement, voire ne jamais être consommées.

Des exemples d’utilisation raisonnable pourraient être :
  • Du lait de soja pour humidifier les céréales, pas de grands verres comme boisson.
  • Des morceaux de tofu dans un plat de riz à la poêle, pas de burger au soja en entrée.
  • un dessert occasionnel à base de soja, pas des barres sucrées au soja tous les jours.

Le soja et ses sous-produits doivent être considérés comme des aliments riches – naturellement riches en graisses et en protéines. Dans leurs formes traditionnelles considérez-les comme des gourmandises – et vous devriez les consommer comme vous pouvez le faire avec d’autres gourmandises végétales – les noix, les graines, les avocats et les olives – en petites quantités lors d’occasions spéciales.

Les haricots de soja sont nutritionnellement entre un haricot et une noix. Ces éléments de soja sont des aliments végétaux très riches (regardez le contenu de gras et de protéines sur l’image ci-dessous)

 

Soja : Bénéfique ou pas ?

La vérité sur le soja est brouillée par les réactions anti-soja mangeurs de viande et les végétariens/liens qui adorent de soja, et comme d’habitude une belle machine à sous pour les industriels du soja. La plupart de leurs rhétoriques n’a pas de réelle importance, la seule chose a savoir c’est est-ce que vous consommez des produits de sojas traditionnels ou industriels.

Argument 1: Un anti-nutriment

Méfait: Le soja contient des « anti-nutriment » lesquels interfèrent avec la digestion des protéines ( inhibiteurs trypsine)  et avec l’absorption des minéraux (acide phytique)
Bienfait : Ces anti-nutriments sont désactivés par la cuisson et la fermentation. La cuisson avant consommation à le même effet sur les haricots, les pois et lentilles qui ne sont jamais consommés « crus ». De plus, des expériences ont montré que qu’il n’y avait pas d’effets secondaires directs de l’inhibiteur trypsine sur les humains (2). Aussi intéressant, l’acide phytique a des effets anti-cancer sur les animaux en ce qui concerne le cancer du côlon et du sein. (3)

Argument 2 : Cancer

Méfait: Le soja a une activité similaire à l’oestrogène et peut ainsi encourager des cancers tels que celui de la prostate et du sein, sur tout pour ceux ayant déjà un cancer. (45)

Bienfait: Le cancer du sein et de la prostate a un taux 4 fois plus bas au japon et en Chine que dans l’occident. Dans des études en Labo, l’isoflavone du soja peut inhiber le développement des cancers du sein et de la prostate. (6)

Argument 3 : Les maladies cardiaques

Méfait : Les bienfaits sur les maladies cardiaqies sont largement due a une alimentation pauvre en gras, pauvre en cholestérol comme les diverses alimentations Asiatiques.

Bienfait : Les populations qui mangent une alimentation plus riche en soja ont moins de crises cardiaques, comme au Japon. La recherche expérimentale montre systématiquement que les aliments à base de soja provoquent une diminution du «mauvais» cholestérol LDL total et une augmentation du «bon» cholestérol HDL. (78) Les produits contenant au moins 6,25 grammes de protéine de soja par portion sont maintenant autorisés à transporter une FDA sur leur étiquette; déclarant qu’un régime faible en gras et faible en cholestérol contenant au moins 25 grammes de protéine de soja par jour peut réduire le risque de maladie cardiaque.


tofu-597228_640

Argument 4 : Les hormones sexuelles

Méfait :340 ml de lait de soja bu trois fois par jour pendant un mois diminuera les niveaux d’estradiol et de progestérone d’une femme, et sa longueur de cycle menstruel sera augmentée d’environ quatre jours.(9) Ces effets peuvent causer l’infertilité et contribuer à la perte osseuse
Bienfait: les chinois et les japonais sont parmi les baby-makers les plus prolifiques dans le monde. Les phytoestrogènes ont à la fois une activité oestrogénique faible (Oestrogène endogène) et paradoxalement une activité inhibitrice des œstrogènes (anti-œstrogénique). Cette activité oestrogénique peut renforcer les os et prévenir les symptômes de la ménopause comme les bouffées de chaleur. Les bouffées de chaleur sont vécus par 70% à 80% des femmes ménopausées aux États-Unis comparativement à 10 à 14% des femmes au Japon et à Singapour (10). L’activité anti-oestrogène réduit aussi le risque de cancer du sein et de l’utérus.

Argument 5 : La Thyroide

Méfait: Le goitre et l’hypothyroïdie ont été rapportés chez des nourrissons recevant la formule de soja. Les maladies auto-immunes du cancer de la thyroïde et de la thyroïde peuvent aussi être causées par l’exposition au soja.(1112)

Bienfait: L’ajout d’iode adéquat à l’alimentation inverse tous les effets causant le goitre du soja. Des études sur la population indiquent que le soja protège contre le cancer de la thyroïde.(13)

Argument 5 : Le système Immunitaire

Méfait : Dans des études expérimentales, l’isoflavone de soja supprime le système immunitaire, et réduit la taille du thymus. Des rapports signalent une diminution des anticorps, des globules blancs et d’autres signes de dysfonctionnement du système immunitaire avec la consommation de soja (1419).

Bienfait: L’isoflavone de soja améliore la réponse immunitaire et fournit une explication possible de l’incidence plus faible de certains cancers dans les régions du monde qui mangent le plus de soja. (20,21)  La douleur de l’arthrite a été amélioré par le soja en modulant le système immunitaire (22).

Argument 6 : La santé du cerveau

Méfait : Une étude récente sur les americano-japonais d’âge moyen vivant à Hawaii a révélé que les adultes consommant du tofu avaient réduit la fonction cérébrale, accéléré le vieillissement du cerveau et certains changements structurels dans leur cerveau qui pourraient être liés à la maladie d’Alzheimer. (23)

Bienfait : La maladie d’Alzheimer et d’autres formes de démence sont moins fréquentes en Asie comparativement aux populations occidentales.(24) Des études récentes ont en fait montré une amélioration des fonctions cérébrales avec l’utilisation de suppléments de soja.(25,26)  

En résumé, les études sur la population ne rapportent pas vraiment des maladies causées par le soja, les données expérimentales sont incohérentes, et les composantes les plus importantes de l’alimentation (une majorié de féculents , légumes et fruits) sont probablement les causes de la bonne santé des populations consommatrices de soja !

Voir : Que mangent les personnes en Excellente Santé

 bibimbap-1738580_640

 Junk food végan : les protéines de soja isolées 

Les protéines de soja isolées sont des produits industriels hautement raffinés dont on enlève les fibres, les glucides, les lipides, les vitamines, minéraux, et des centaines d’autres composants utiles de la plante et on garde uniquement la protéine de soja presque pure à 100%.

Ces concentrés de protéines sont mélangés avec des extraits de protéines de blé, des huiles végétales, parfois de l’amidon, du sucre, du sel, des édulcorants artificiels – puis la magie de la technologie moderne transforme ces mélanges en des produits qui ressemblent et ont le goût de vrai fromage, de hot-dogs, de saucisses, d’hamburgers, de viandes froides, de poulet et de dinde. La protéine de soja est utilisée pour remplacer la protéine de lait dans les barres de chocolat, les yaourts, les glaces, les pains, les pâtisseries et les biscuits.

Vous pouvez identifier les protéines concentrées synthétisés sur la liste des ingrédients de vos aliments par ces mots : farine de soja dégraissée, farine de soja texturée, protéines végétales texturées, protéines de soja isolées, concentré de protéines de soja, concentré de soja, etc.

aluminous-749358_640

Perte en calcium et développement du cancer

Les protéines de lait concentrées (lait de vache), lorsqu’elles sont consommées par des personnes, provoque des pertes importantes de calcium contribuant à l’ostéoporose et aux calculs rénaux. Vous pouvez espérer que le remplacement par des protéines de soja isolées et concentrées élimineraient ce risque pour la santé. Malheureusement, des recherches récentes sur des personnes ont démontré que l’ajout de 40 grammes de protéines de soja concentrées à un régime alimentaire, faible en protéines (40 à 50 grammes par jour) et élevé en calcium (1100 mg par jour) causant de grosses perte de calcium par le corps .(27) D’autres recherches montrent que la protéine de soja isolée est tout aussi dommageable que la protéine de viande pour les os.(28)

Une autre étude récente a montré comment 40 grammes de protéines de soja ou de lait de vache isolées et concentrées ajouté à l’alimentation augmente significativement les niveaux d’une puissante hormone de croissance favorisant le cancer appelée facteur de croissance analogue à l’insuline 1 – IGF-1.(29)   Cependant les protéines de soja isolées ont doublé le niveau de cette hormones avec 40 gr de protéines de soja isolées. Cette augmentation a été lié avec le développement des cancers du sein , de la prostate, des poumons et du côlon. (30) L’excès D’IGF-1 stimule la prolifération , et empêche la mort des cellules, deux activités que vous ne voulez pas qu’il vous arrive lorsque des cellules cancéreuses sont concernées. (30)

eg0339239001.jpeg

SP: protéines de soja / MBP : Protéines de lait.

Taux d’IGF-1 dans le sang

Réservez le soja pour des occasions spéciales

Malgré les préoccupations, il n’existe aucune preuves précises que les aliments traditionnels à base de soja sont nuisibles aux niveaux habituellement consommés. Considérez les centaines de millions de personnes qui vivent au Japon et consomment des produits de soja tout au long de leur vie – et ils ont la plus longue espérance de vie dans le monde (les femmes japonaises devraient vivre 84,93 ans, comparativement aux femmes américaines à 79,5 ans; 78,07 ans, contre 74,1 ans pour les hommes américains). Toutefois, le soja et leurs sous-produits doivent être consommé en petites quantités et réservé pour des occasions spéciales.

tofu-1478696_1280

 

Dr McDougall

Source : Soy – Food, Wonder Drug, or Poison? / Traduction : Nico Starchivore et Mel

Publicités

Une réflexion sur “Le Soja et les protéines de soja isolées

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s