Pour l’amour des céréales

wheat-field-640960_640.jpg

Les céréales sont actuellement les aliments nutritionnels les plus importants de l’alimentation humaine et pendant des milliers d’années les grains ont été reconnus comme des denrées de base—aliments nécessaires—et vantés comme « indispensables à la vie« . A l’époque des romains Cérès était la déesse de l’agriculture. Les dons offerts à Cérès lors des festivals ont été appelés Cerealia. Comme les offrandes les plus importantes offertes étaient le blé et l’orge, ces grains sont devenus connus comme Cerealia ou des céréales. La valeur des céréales se traduit par des dictons connus tels que : « La meilleure chose depuis le pain en tranches », proverbe anglais signifiant l’invention la plus parfaite, « du pain et des jeux du cirque » en référence au fait qu’ils rendaient les gens heureux (expression latine utilisée dans la Rome antique), l’argent liquide, le « cash » est appelé pain (bread) en anglais, et « rompre le pain » pour parler du sens du partage.

Cela peut vous surprendre d’apprendre qu’après une association historique des céréales avec la bonté et le bonheur et que cet aliment de base est maintenant attaqué. Je veux parler de :

1) Ne pas manger de riz et d’autres céréales, car ils se transforment en sucre, et vont nous faire grossir. Même le plus petit peu de céréales va déclencher un besoin irrépressible à votre corps d’en manger plus et vous fera devenir obèse. Après tout, les grains sont utilisés pour engraisser le bétail, et ils feront la même chose sur vous.

2) Si vous ne laissez pas tremper vos grains avant la cuisson, ils vont « voler » les nutriments de votre corps—cela est dû à l’acide phytique et d’autres anti-nutriments dans les céréales.

3) Des millions de gens sont intolérants aux protéines des céréales, provoquant des problèmes de l’arthrite jusqu’au cancer, pour la plupart des gens, pas seulement ceux qui ont la maladie coeliaque.

4) Les céréales peuvent être colonisés de champignons toxiques qui peuvent provoquer le cancer.

5) les céréales ont des substances comme de la drogue qui créent une dépendance. Si vous en mangez, vous allez devenir dépendant aux céréales.

Séparer la réalité de la fiction commence en comprenant que les grains de céréales fournissent une abondance du nutriment le plus important : l’amidon ou glucide—de 70% à 83% des calories présentes dans les grains sont sous la forme de ce combustible sain qu’est l’hydrate de carbone.

groats-1459940_640.jpg

 Les hommes sont des mangeurs de féculents par nature

Pendant les 35 dernières années, j’ai enseigné un «régime alimentaire à base de féculents» (The starch solution, starch signifiant féculents) comme moyen fondamental pour la santé et la guérison. C’est différent d’un «régime végétalien», qui pourrait être malsains, avec du coca et des chips; et différent d’une alimentation « plant-based« , qui pourrait se concentrer sur des brocolis et des pommes, ou d’aliments à haute teneur en calories comme les noix et les avocats. La plupart des gens – laïcs et professionnels – ne parviennent pas à saisir cette simple chose si évidente: les hommes sont des mangeurs de féculents. Et ils souffrent horriblement de cette ignorance.

La preuve la plus importante de ma thèse que nous sommes des mangeurs de féculents est basée sur une observation que vous pouvez facilement trouver par vous-même: toutes les grandes populations équilibrés, de gens en bonne santé, à travers l’histoire écrite de l’Humanité, ont obtenu la majeure partie de leurs calories des féculents. Les Japonais et les Chinois en Asie mangent des patates douces, du sarrasin et / ou du riz, les Incas en Amérique du Sud mangent des pommes de terre, les Mayas et les Aztèques en Amérique centrale mangent du maïs et les Égyptiens au Moyen-Orient mangent du blé. Il y a eu de petites communautés de personnes vivant aux extrêmes de l’environnement pour lequel nous sommes fait, comme les Esquimaux traditionnels du Groenland, qui ont vécu sur un régime faible en féculents (élevé en viande).

Au cours du siècle dernier, les sociétés occidentales ont connu une tendance croissante à abandonner les aliments végétaux pour la viande et les produits laitiers à faible teneur en glucides. Une épidémie mondiale d’obésité, de maladies cardiaques, de diabète et de cancer a suivi ce changement alimentaire. Ainsi, il n’y a pas d’exceptions – toutes les grandes populations de personnes saines et équilibrées ont vécu sur des régimes à base de féculents. Nous sommes obligés de manger des féculents,si nous ne mangeons pas de cette façon nous ne pourrons prospérer en harmonies, à la fois comme individus et comme civilisations.

rice-1549130_640

La science de l’ADN prouvent que l’homme est un mangeur de féculents

La recherche génétique a prouvé que l’humain est un mangeur de féculents (2). L’examen du nombre de copies du gène pour la production d’amylase, une enzyme de notre salive qui digère l’amidon, a permis de trouver une moyenne de 6 gènes chez les humains (intervalle De 2 à 15 gènes), contre seulement 2 copies de ce gène chez les grands singes. Ce nombre amplifié de copies de gène a permis aux premiers humains de prospérer sur les féculents que les primates ont ignorés. Les régimes des grands singes, comme ceux des chimpanzés, nos proches parents, sont presque purement végétaliens ; et ont une alimentation qui se composent en grande partie de fruits et dans les saisons sèches où le fruit est rare, ils mangent des graines d’arbre, des fleurs douces, et de l’écorce; Les termites et les petits mammifères leurs apportant une très faible contribution durant l’année. Les chimpanzés mangent très peu d’amidon.

L’ADN de l’homme et du chimpanzé est à peu près identique à 99%, mais cette différence de 1%, qui comprend des gènes pour digérer beaucoup plus d’amidon, s’est révélée cruciale pour l’évolution des premiers ancêtres de l’humanité. Le plus salivaire, digérant l’amidon, l’amylase produite par plus de copies du gène a ouvert un approvisionnement fiable de glucides à nos ancêtres, ce qui a permis à leurs cerveaux  « consommateurs de glucides » de se développer. Vingt pour cent de notre apport alimentaire quotidien est utilisé pour dynamiser notre cerveau; et les tissus du cerveau préfèrent brûler du sucre comme carburant. La théorie selon laquelle l’addition de viande ou de poisson à l’alimentation de nos ancêtres était le facteur critique pour le développement de leurs cerveaux est évidemment incorrecte en raison de notre physiologie et de notre génétique.(35) Par ailleurs, puisque la plupart des premiers humains mangeaient de la viande de façon sporadique, seule elle n’aurait pas pu fournir la quantité extraordinaire d’énergie nécessaire pour le cerveau de croître de la taille de celui d’un singe à taille humaine (trois fois plus grand) .(35)

muesli-1270524_640

Les imperfections apparentes des céréales

Aucun aliment n’est parfait pour tout le monde : les haricots peuvent être un peu trop riches en protéines, en particulier pour les personnes qui ont de l’insuffisance rénale, les pommes de terre blanches sont classées dans la famille des solanacées qui peuvent contenir une toxine appelée solanine, les courges peuvent être trop faibles en calories pour les athlètes, le maïs peut causer des allergies alimentaires chez les personnes sensibles, et le blé contient du gluten qui provoque la maladie cœliaque chez quelques personnes. Récemment, plusieurs auteurs, et ce n’est pas une coïncidence, qui recommandent aussi des alimentations riches en viande, en poisson et/ou en produits laitiers, ont trompé le monde en déformant la vérité—en exagérant l’importance des imperfections et en minimisant les bienfaits des céréales (68). Certaines de leurs revendications sont :

Les céréales vous rendront gros—Pas tant que ça !

En réalité : l’obésité est inconnue parmi plus de 3 milliards de personnes qui vivent actuellement en consommant une alimentation à base de céréales et des milliards de plus l’ont fait dans le passé. Les céréales sont faibles en calories, faibles en gras et riches en glucides qui satisfont l’appétit. Alors que la suralimentation avec des grains peut facilement engraisser des animaux, comme les vaches et les porcs; le corps humain ne convertit que très difficilement les glucides en gras, comme ceux qu’on trouve dans les céréales. (9)

Les céréales et l’acide phytique—Pas important

En réalité : les céréales sont riches en minéraux; par conséquent, plus vous mangez de céréales plus vous consommez de minéraux. L’acide phytique, également abondante dans les céréales, est considérée comme un anti-nutriment en raison de sa capacité à se lier à des minéraux, comme le zinc et le calcium, et d’empêcher leur absorption. Deux exemples de carence en zinc sont souvent cités à propos des personnes vivant dans de petites communautés rurales en Iran et en Australie (Aborigènes)(10-11). De multiples facteurs nutritionnels, pas seulement l’acide phytique, ont été impliqués dans ces deux exemples. Une consommation de grandes quantités de pain sans levain semblait être au centre du développement de la carence en zinc. Une fois que le pain est levé, alors l’activité de l’acide phytique est réduite, et le zinc devient facilement disponible(12). Le trempage, la germination, l’ébullition, la cuisson et la fermentation inactivent tous l’acide phytique et libèrent les minéraux pour l’absorption. Dans des situations de vie réelle, pour les personnes en bonne santé, la consommation de céréales en quantités n’a eu aucun effet négatif sur l’absorption des minéraux.(13)

L’acide phytique a de nombreux effets bénéfiques pour la santé—il ne faut pas vouloir le retirer à tout prix de votre alimentation. Il agit comme un puissant antioxydant et il a été démontré qu’il réduit la glycémie, l’insuline, le cholestérol et les triglycérides(14). L’acide phytique est lié à une réduction des maladies cardiaques, du diabète, de l’obésité et d’autres maladies chroniques chez les gens.(1314)

Les céréales provoquent des maladies—Certains le font

En réalité : certaines personnes (au plus 1% des gens) sont intolérants à une protéine, appelée gluten, contenue dans certaines céréales. Des concentrations élevées de gluten sont trouvées dans le blé, l’orge et le seigle (mais pas dans le riz, le maïs, l’avoine, le sorgho et le millet). La maladie, appelée maladie coeliaque, peut conduire à la malnutrition, des maladies auto-immunes et le cancer.

Les céréales sont légèrement acides; donc, théoriquement, ils peuvent entraîner une perte de minéraux, dont le calcium, dans le corps. (La charge d’acide relative des céréales est d’environ +1, par rapport aux charges d’acides très élevées du fromage +10, du poisson +9,3, du poulet +7 et de la viande rouge +6,3 ). Les recherches montrent que les céréales n’augmentent pas de perte de calcium, et les populations consommant des céréales, tels que les japonais et les chinois, ont des taux d’ostéoporose très faibles.(1718)

Les allergies alimentaires au blé et au maïs se produisent pour moins d’1% de la population, mais les allergies au riz sont très rares (19) c’est la raison pour laquelle le riz est un aliment accepté dans les régimes d’élimination visant à tester et traiter les allergies alimentaires.

Les champignons sur les céréales vous empoisonneront—donc ne mangez pas d’aliments avariés

En réalité : les aflatoxines sont des toxines d’origine naturelle qui sont produites par de nombreuses espèces d’aspergillus, un champignon. Les champignons produisant des toxines se développent quand les grains pourrissent dans les entrepôts. Les aflatoxines sont toxiques et cancérigènes. De hauts niveaux d’exposition aux aflatoxines peuvent produire la nécrose aiguë des tissus, la cirrhose et le cancer du foie. Ce problème potentiel et sérieux devrait nous amener à éviter les grains avariés. Faire bouillir et cuire à l’autocuiseur réduisent l’activité de cette toxine. (2021)

flour-1528338_640

Vous allez devenir dépendant aux céréales—Oui !

En réalité : tout comme vous êtes devenu dépendant à l’eau et l’oxygène de l’air. Le corps humain est conçu pour savourer et être rassasié par les glucides—les sucres simples et les glucides complexes (féculents)—pas étonnant puisque cette substance est le combustible qui nous est destiné. Considérez que le bout de nos langues a des papilles pour le goût sucré. Nous sommes conçus pour rechercher et savourer cette saveur. Il n’y a pas de capteurs semblables sur nos langues pour les matières grasses ou les protéines. (Un chat a des papilles pour les protéines.)

Une fois consommés, les glucides provoquent des changements dans les hormones du corps et la chimie du cerveau, aboutissant à la satisfaction de l’appétit—notre récompense d’avoir mangé correctement. L’échec d’avoir mangé suffisamment de glucides, chez les gens qui consomment du bœuf, du poulet, du poisson et du fromage, qui ne contiennent presque pas de glucides, les poussent à vouloir du sucres en dehors de repas, ce qui peut amener certaines personnes à conclure qu’ils sont dépendant aux sucres.

Nutrition supérieure dans les céréales

Ils contiennent toute l’énergie (amidon-glucides), les protéines et les minéraux nécessaires pour faire germer un semis, par conséquent, ils sont intrinsèquement nutritifs. Les céréales ne contiennent pas de cholestérol, sont faibles en gras, et sont riches en fibres alimentaires. Bien que les céréales soient faibles en gras, ils sont bien fournis en types de gras essentiels (linolénique et acide linoléique) qui sont vitaux pour notre santé. Les composants dans les grains répondent facilement à nos besoins nutritionnels, sauf pour les vitamines A et C. Donc, les hommes ne peuvent pas vivre uniquement de céréales; Ils doivent également être additionnés avec un fruit et/ou un légume vert ou jaune pour fournir ces deux vitamines essentielles. (En revanche, les légumes, comme les pommes de terre et patates douces fournissent tous les nutriments nécessaires et peuvent servir de sources de nourriture à elles seules).

Pensez Simple. Pensez féculents.

Les deux messages les plus importants que je veux que vous appreniez sont:

1) La santé et l’apparence personnelle change radicalement en modifiant simplement les aliments qui composent notre alimentation. Lorsque les cheeseburgers, les côtelettes de porc, les ailes de poulet, et le fromage sont le tarif quotidien, alors les gens sont gros et malades. Remplir son assiette avec des grains entiers, des légumineuses, des tubercules, des légumes verts et jaunes, et des fruits entraîne une santé robuste. Ne pas compliquer les choses en se concentrant sur des questions secondaires, comme l’hérédité, l’exercice, le stress, etc

2) Les féculents, pas les légumes verts et jaunes et les fruits, doivent constituer la majeure partie des repas pour la satisfaction et une bonne nutrition. Les céréales sont une excellente source d’amidon/glucides énergie indispensable tout au long de notre vie.

naked-oats-848959_640

Dr McDougall

Sources : For the love of grains / Traduction : Mel et Nico starchivore

Publicités

3 réflexions sur “Pour l’amour des céréales

  1. laurent dran dit :

    Vous parlez des 1% de la population qui est intolérante au gluten, mais vous ne parlez pas 10 à 30% de la population qui est sensible au gluten.

    Nos ancêtre mangeaient peut être beaucoup de céréales, mais elles étaient très différentes des nôtres. Vous oubliez les ogm, les croissements, les hybridations et utilisation massive de produits phytosanitaire 😉

    J'aime

    • Starch Solution dit :

      Pour les personnes intolérantes privilégier le riz complet tout simplement comme dans la plupart des pays asiatiques. Tous nos aliments sont tous « contaminés » même bio dans une certaines mesure, alors que faire ? Ne plus manger de légumes ou fruits? ou privilégier une alimentation riche en aliments complets certes « contaminés » mais toujours moins que des produits animaux, eux nourrient pendant des jours des mois avec de la nourritures traitées et tout cela stocké dans leurs tissus adipeux ou sous produits. Honnêtement il est préférable de consommer directement à la sources sans transformation.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s