Les végétaliens moins stressés et dépressifs ?

brain-951845_640

L’omnivorisme favorise t’il la dépression ?

Les végétaliens ont des cas plus faibles de dépression, selon une nouvelle étude dans Journal of Nutrition. Les chercheurs ont regardé 60 végétaliens et 78 mangeurs de viande dans le sud-ouest des États-Unis et a constaté que les végétaliens ont eu de meilleurs résultats sur les tests d’humeur normalisés. Les tests d’humeur ont mesuré la dépression, l’anxiété et le stress et ont été comparés aux questionnaires de fréquence alimentaire. Les végétaliens consommaient moins d’acide eicosapentaénoïque (EPA), d’acide docosahexaénoïque (DHA) et d’acide arachidonique – toutes les sources animales d’acides gras oméga-6 – mais ont rapporté des apports moyens plus élevés de sources végétales d’oméga-6 et d’oméga-3.

Etude : cliquer ici

Les végétaliens ont moins de stress et d’anxiété

Une alimentation végétalienne peut réduire votre niveau de stress et d’anxiété, selon une étude publiée en ligne dans Neuroscience Nutrition . Les chercheurs ont interrogé 620 végétaliens, végétariens et omnivores sur leur humeur. La consommation accrue de fruits et de légumes a entraîné des scores d’anxiété plus faibles chez les participants de sexe masculin que chez les non-végétaliens. Les participantes végétaliennes ont connu des niveaux de stress réduits en raison de leurs alimentations sans produits animaux ainsi que leur faible consommation de sucreries.

Etude : Cliquer ici

banana-344361_1280

Moins de graisse saturée et trans pour un cerveau en meilleure santé

La réduction de la consommation de gras saturés et trans réduit le risque de maladie d’Alzheimer et de démence, selon une étude publiée cette semaine dans Neurobiology of Aging.

Les chercheurs ont examiné les régimes alimentaires et la santé du cerveau de 19 792 participants à l’étude. Les chercheurs ont constaté qu’une consommation accrue de graisses saturées augmentait le risque de maladie d’Alzheimer, de démence et de déclin cognitif. La consommation de gras trans présentait un risque, mais les données étaient mitigées.

Etude : Cliquer ici

Le végétalisme améliore la santé physique et le bien-être psychologique

Vous voulez améliorer votre bien-être général? Un programme d’intervention alimentaire végétalienne de 18 semaines stimule la productivité des employés, tout en atténuant les symptômes d’anxiété, de dépression et de fatigue, selon une nouvelle étude du Physicians committee publiée dans le numéro de mars / avril de l’American Journal of Health Promotion.

«Les mêmes aliments qui freinent le risque d’obésité, de maladie cardiaque et de diabète peuvent contribuer à stimuler l’humeur générale», note l’auteur de l’étude Neal Barnard, MD «Dans le paysage en évolution de la recherche neurologique, un régime végétal peut aider à traiter les symptômes d’anxiété et de dépression.  »

Les auteurs de l’étude émettent également l’hypothèse que lorsque les individus améliorent leur santé physique, ils peuvent devenir physiquement et socialement actifs, ce qui augmente leur humeur et leur qualité de vie globale. « Aider les employés à améliorer leur santé grâce à une intervention alimentaire végétalienne est une situation gagnant-gagnant pour les employés et l’entreprise», note le Dr Barnard. « Qui ne veut pas se sentir bien, augmenter l’énergie, et maximiser la productivité de travail ? »

La dépression touche 9,5 pour cent de la population adulte, ce qui représente 83 milliards de dollars en perte de productivité chaque année.

head-607479_640

 

Source : pcrm.org / traduction : Mel

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s