L’huile de coco et la magie du Marketing

 bora-bora-701841_1280.jpg

Voici les faits:

Toutes les huiles sont un mélange d’acides gras saturés, monoinsaturés et polyinsaturés, bien que chaque huile est généralement appelée par le nom de l’acide gras qui est le plus abondant. Donc une huile est plus dommageable pour la santé quand l’acide gras le plus présent est de la graisse saturée.

La graisse dans l’huile de coco est faite de 92% de graisses saturées. Ce qui est compliqué, c’est qu’il existe différents types de graisses saturées. Certains sont à chaîne longue (ils ont 12 atomes de carbone ou plus), et certains sont à chaîne moyenne (moins de 12 atomes de carbone). Ces différentes graisses saturées n’ont pas le même impact sur le taux de cholestérol LDL dans le sang. Une longue chaîne de gras saturés, l’acide stéarique, a peu d’impact sur le cholestérol LDL. L’acide stéarique est la graisse saturée la plus courante dans le chocolat, c’est pourquoi le beurre de chocolat ou de cacao élève  peu le LDL ,seulement environ un quart autant que le beurre, même si les deux sont environ 60% des graisses saturées.

L’huile de coco – augmente le « mauvais » cholestérol LDL

Mais d’autres acides gras saturés à longue chaîne, comme ceux qui composent la plupart des graisses saturées dans la noix de coco, le palmiste et les huiles de palme (connues sous le nom d’huiles tropicales), augmentent en fait le cholestérol LDL. Ces graisses saturées sont appelées acides palmitique, myristique et laurique. Elles constituent également la plupart des acides gras saturés dans la viande, la volaille et les graisses laitières comme le lait, le beurre et le fromage.

D’autres graisses saturées qui ont peu d’impact sur le taux de cholestérol LDL comprennent les variétés à moyenne chaîne comme les acides caproïque, caprylique et caprique. Un petit pourcentage de la graisse saturée dans l’huile de coco, environ 10%, est composé de ces acides gras saturés moins nocifs, mais pratiquement tout le reste de la graisse saturée de l’huile de coco est composé des variétés à longue chaîne qui font flamber le LDL.

Et l’huile de noix de coco est pleine de ces variétés à longue chaîne qui encrassent les artères par le simple fait de l’ énorme pourcentage de graisses saturées, 92%, dans l’huile de coco. L’huile de coco a plus de graisses saturées que le beurre, le  boeuf, ou le saindoux. «Ainsi, l’huile de coco élève le cholestérol LDL autant – ou plus – que les graisses animales», prévient le Dr Kenney.

coconut-oil-1469337_1280.jpg

L’huile de coco – mauvaise pour le coeur

Pour la santé de votre cœur, l’abaissement de votre taux de cholestérol LDL est la chose la plus importante à faire.Mais jusqu’à quel point? Les directives fédérales du National Cholesterol Education Program indiquent qu’un cholestérol LDL souhaitable est inférieur à 100 mg / dL. Pour les personnes qui souffrent déjà d’athérosclérose (elles ont subi une crise cardiaque, elles ont besoin d’une chirurgie cardiaque ou d’une angioplastie, elles ont un diabète ou des tests ont identifié la formation de plaques), des taux de LDL inférieurs à 70 mg / dL sont recommandés. «Il serait probablement très difficile d’obtenir votre LDL dans cette fourchettes de santé si vous mangez beaucoup d’huile de coco», avertit le Dr Jay Kenney.

L’industrie de l’huile de coco aime souligner que l’alimentation traditionnelle polynésienne – élevé en huiles tropicales comme celle de noix de coco – est lié à des taux relativement bas de maladies cardiaques.

Polynésie

«Il est important de se rappeler, cependant, que la maladie cardiaque implique plusieurs variables», conteste le Dr Kenney.

« Oui, les études menées auprès de personnes vivant avec une alimentation traditionnelle polynésienne ont constaté qu’ils avaient des taux relativement bas de maladie cardiaque malgré un taux élevé de cholestérol LDL, mais d’autres aspects de leur mode de vie indigène sont très salutaires et aident probablement à contrer l’effet de hausse du cholestérol de la noix de coco graisse. Leur alimentation traditionnelle, par exemple, est très riche en fibres alimentaires et en acides gras oméga-3 sains pour le cœur chez les poissons et très pauvre en sodium. Historiquement, les Polynésiens natifs ont également tendance à être non-fumeurs, et étaient physiquement très actifs. Tous ces facteurs favoriseraient certainement la santé cardiaque. « 

coco-607349_1280

L’huile de coco vierge est-elle mauvaise pour vous?

Dernièrement, l’huile de coco vierge a été fortement promue. Les commerciaux affirment que toutes les mauvaises données sur l’huile de coco sont dus à l’hydrogénation, et l’huile de coprah vierge n’est pas hydrogénée. (L’hydrogénation est un procédé industriel dans lequel les graisses insaturées prennent les propriétés physiques des graisses saturées.)

Mais seulement un petit pourcentage, 8%, d’huile de noix de coco est fait de graisses insaturées, ce qui signifie que seulement 8% de l’huile de coco peut être hydrogènée. Ce pourcentage  est principalement constitué d’acide stéarique, l’un des acides gras saturés à longue chaîne commun qui a un impact minimal sur le taux de cholestérol LDL. «Ainsi, l’huile de coco complètement hydrogénée a le même impact sur le cholestérol LDL que l’huile vierge», souligne le Dr Kenney.

« Parfois, les acides gras insaturés de l’huile de noix de coco sont partiellement hydrogénés, ce qui conduira à la production de petites quantités d’acides gras trans, mais pas autant que dans les huiles végétales hydrogénées (margarine …) qui en contiennent encore plus que dans l’huile de coco qui contient très peu d’acides gras insaturés. »

« Dans l’ensemble, observe le Dr Kenney, vous payez un prix plus élevé pour l’huile de coco vierge, mais, du point de vue de la santé, ce n’est guère mieux que les huiles de coco hydrogénées utilisées commercialement. »

Conclusion:

Ne croyez pas les revendications sur Internet et ailleurs que l’huile de coco est bonne pour vous. L’huile de coco est une mauvaise nouvelle pour votre cholestérol LDL, votre cœur et votre santé globale.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22030224
coconut-1622292_1280

 

Source : Is Coconut Oil Bad For You? / Traduction : Mel

Publicités

4 réflexions sur “L’huile de coco et la magie du Marketing

  1. Eric dit :

    Le Dr.Kenney n’a apparemment pas beaucoup étudié la science, toujours évolutive, de la nutrition …
    Il base tout sur le fait que les graisses saturées sont mauvaisrs et les coupables d’une mauvaise santé cardiovasculaire alors que le contraire a désormais été bien prouvé. Vive le beurre! 😉
    Conclusion: n’écoutez pas le Dr.Kenney et fiez-vous de votre bon sens

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s