Phytates : un anti-nutriment bon pour la santé ?

beans-2014062_1280

Une des préoccupations importantes à propos de la consommation de céréales et de légumineuses selon les défenseurs de l’alimentation Paléo est que les céréales / les noix / légumineuses contiennent un composé appelé « inositol hexaphosphate (IP-6) » ou mieux connu sous le nom d’anti-nutriment acide phytique ou phytate.

Malheureusement, ce composé a reçu beaucoup de publicités défavorables et injustifiées. Les phytates sont des composés naturels trouvés dans toutes les noix, les graines, les légumineuses et les grains complets. Ce composé est qualifié  « d’inhibiteur d’absorption minérale« . C’est pourquoi on nous conseille vivement de les faire tremper ou germer avant de les consommer. Cette procédure élimine une partie des phytates qui est censée inhiber l’absorption de minéraux tels que le fer.

lentils-628468_1280.jpg

Alors les phytates méritent-ils vraiment leur « mauvaise » réputation ?

Selon ses détracteurs les phytates réduiraient l’absorption du fer et du zinc. Mais une étude (1) conclut que le corps s’adapterait à notre consommation de phytate. Dans un premier temps, l’absorption de fer réduit puis après 10 jours revient à la normale suite à l’adaptation de notre organisme. L’étude conclut que ces résultats n’étaient pas du tout attendus.

phytate-1

De plus selon une autre étude (2) la consommation de 50 mg de vitamine C pourrait bloquer l’effet inhibiteur de 175 mg de phytate. Une orange, une portion de brocoli ou de poivron permet d’obtenir 50 mg de vitamine C.

phytate-2

On peut aussi lire que l’absorption du zinc est réduite de 20 % avec une alimentation haute en phytate et c’est pourquoi certains médecins végétaliens (3) conseillent de manger plus de zinc.

Mais selon une étude (4) l’absorption et les niveaux sanguins de zinc semblent augmentés avec une alimentation haute en phytate mais seulement sur des sujets en bonne santé. Donc chez une personne saine plus de phytate = plus de zinc.

phytate 3.PNG

Une étude de synthèse (5) explique que les résultats d’études ne peuvent expliquer le
dogme actuel à propos des phytates.phytate-4

La réponse se trouverai dans notre intestin selon une étude (6) publiée en 2004, nos bactéries auraient la capacité de neutraliser les phytates sans qu’ils n’entravent l’absorption du zinc.

phytate-5

En 2013 une étude (6) a comparé des végétariens et des omnivores et a conclut qu’une alimentation riche en phytate augmentait notre capacité à les dégrader.

phytate-6

D’autre part plusieurs études (78910) mettent en évidence l’effets bénéfique sur la santé, le fort potentiel anti-cancer et réparateur de l’ADN des phytates.

phytates-7

Ne vous fatiguez plus à vouloir les éviter à tous prix car les aliments riche en phytate semblent faire partie des denrées les plus bénéfiques du monde (11) . 

Lire aussi : Pour l’amour des céréales

 

Sources : Antinutrients: The Dark Side of Plants? Adaptation : Mel

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s